Ce champ est invalide

Les offices HLM montent dans les tours

  • vendredi 1 décembre 2017 - N°2362

    Plan Logement

    Les offices HLM montent dans les tours

    L’extrême ponction

    Un climat des plus tendus s’est installé depuis plusieurs semaines entre les bailleurs sociaux et le gouvernement. Objet du litige : le président de la République leur demande de baisser un peu les loyers, tout en leur promettant de baisser d’autant les aides pour le logement. Le monde HLM trouve cette ponction injuste, car sur les 18 milliards d’euros d’aides au logement, seuls 45 % vont aux locataires d’habitations à loyer modéré tandis que 55 %, auxquels le gouvernement ne touche pas, vont à ceux du parc privé. En réaction, les représentants des organismes du logement social ont claqué la porte des négociations, et ont organisé des  manifestations, accompagnées de journées portes closes des bailleurs sociaux, et de menaces de ne plus construire de nouveaux logements ou de reporter les rénovations. Dans la foulée, le chef de l’Etat en a remis une couche en déclarant que «dans le monde HLM, il y a des réserves, il y a des acteurs qui ont beaucoup d’argent. On va leur demander de faire un effort. De l’autre coté, il y a aussi des organismes qui produisent beaucoup ou n’ont pas de réserve ou encore logent des publics en difficulté. Ceux-là, nous les accompagnerons, nous les recapitaliserons». Un argument classique qui place d’un côté les mauvais élèves et de l’autre les bons éléments. Mais dans le secteur du logement social, comme dans n’importe quel autre domaine d’activité, les choses ne se présentent jamais d’une manière manichéenne : blanc ou noir. Comme le chantait Renaud, une HLM peut être blême...

    « Retour

Annonces légales

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia

Agenda

Tous les évènements

Annuaire droit & chiffre

Ce champ est invalide

Newsletter

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide