Ce champ est invalide

Prévoir des garde-fous

  • vendredi 24 août 2018 - N°2400

    Métropole connectée

    Prévoir des garde-fous

    Intelligence services

    Connectée, c’est ce que nous promet la ville ou la Métropole du futur. Avec un nouveau mode d’organisation plus urbain et la mise en place d’une gouvernance participative. Ces «smart cities», comme on les surnomme, vont bouleverser les modes de vie. Mais certaines règles sont à respecter notamment en ce qui concerne la sécurisation des données personnelles. Si l’objectif premier des secteurs public et privé ainsi que du gouvernement, est le partage des données pour créer de la valeur et des services pour les citoyens, mettre en place une politique de confidentialité et d’intégrité des informations sensibles reste primordial. Cette précaution ne pourra que mieux entrer en adéquation avec les prospectives d’une ville intelligente qui se situent dans le prolongement de ceux de la ville durable. Avec des quartiers plus sûrs, des écoles de qualité, des logements abordables, un réseau de transport fluide... Dans le cadre du programme «smart cities», l’Union européenne a même fait une dotation de 375 millions d’euros afin de voir émerger d’ici à 2020 des smart city «témoins». Selon un sondage, le développement numérique est un enjeu central pour la ville du futur. Près de huit Français sur dix jugent important le développement numérique des villes. La réduction de la dépense publique et l’amélioration de la sécurité arrivent en tête des priorités assignées aux «villes intelligentes». Et pour 26 % des Français, la dimension écologique est un des enjeux principaux de la smart city avec la diminution de la consommation énergétique.

    « Retour

Annonces légales

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia

Agenda

Tous les évènements

Annuaire droit & chiffre

Ce champ est invalide

Newsletter

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide