Ce champ est invalide

Studios La Victorine

  • vendredi 19 octobre 2018 - N°2408

    Une renaissance affichée

    Studios La Victorine

    Travelling avant

    François Truffaut disait : «Les films sont plus harmonieux que la vie. Il n’y a pas d’embouteillages dans les films, pas de temps mort. Les films avancent comme des trains, comme des trains dans la nuit». Pour rester dans la métaphore ferroviaire, la ville de Nice ne veut pas rater le prochain train et rester inexorablement sur le quai. C’est pourquoi, elle a créé un «Comité Victorine», réunissant des personnalités du cinéma, pour redonner une dynamique aux Studios de cinéma. La Victorine : un nom mythique, magique, qui a vu en ces lieux se tourner les plus beaux films du cinéma français. Mais qui, au fil du temps, a perdu de sa superbe. Les raisons sont multiples et dépassent parfois le grand écran. Faire table rase du passé et aller de l’avant, tel est l’énergie qui anime ce groupement. La Victorine reste une marque de prestige et à partir de ce constat, l’histoire peut se poursuivre. Différemment. En prenant appui sur l’existant, sur ces sept hectares qui doivent être réaménagés et agrandis, sur ces dix plateaux qui doivent subir une modernisation totale, et se reconcentrer autour du coeur de métier des Studios que sont le cinéma, les séries audiovisuelles mais aussi les films publicitaires haut de gamme. Une Victorine également positionnée sur le secteur de l’innovation en accueillant des projets liés à la réalité virtuelle ou le jeu vidéo. Une activité qui nécessite, plus qu’aucune autre, de décors et de studios. Le silence n’a que trop duré. Il faut que retentisse à nouveau, sur toute la ville et au-delà, le mot : «Moteur !».

    « Retour

Annonces légales

Publier une annonce

Particuliers, sociétés
Cliquez ici


Professionnels : Avocats, notaires, experts, comptables
Cliquez ici

Lien Themisia

Agenda

Tous les évènements

Annuaire droit & chiffre

Ce champ est invalide

Newsletter

Déposez votre email ci-dessous

Ce champ est invalide